Vendre sa voiture : sécurisez la vente de votre véhicule

Vendre sa voiture d'occasion peut parfois faire peur. Entre le choix des différentes options et les risques d’arnaques, il est difficile de savoir vers qui se tourner. Il est donc essentiel de veiller à la sécurité de la transaction afin d'éviter les problèmes potentiels. Mais alors, comment vendre sa voiture en toute sécurité ?

Que vous optiez pour une vente en ligne, une vente entre particuliers ou pour la vente à un professionnel, il existe des mesures de sécurité importantes à prendre en compte. Cela vous permettra de protéger vos intérêts et d'assurer une vente réussie. Dans cet article, nous aborderons les différentes démarches et conseils pour vendre votre voiture en toute sécurité.

Quelques vérifications s'imposent

Avant de commencer à chercher un acheteur pour reprendre votre ancienne voiture, quelques préparations sont nécessaires. Vous devez d’abord vous assurer d’être en possession de plusieurs documents requis pour la vente.

On parle notamment de la carte grise, du certificat de non-gage (certificat de situation administrative) ou encore du carnet d’entretien. Vous devez également réaliser le contrôle technique de votre véhicule. L’acheteur vous demandera sans doute la preuve de la réalisation de celui-ci dans les délais.

N’hésitez pas à faire une inspection complète et approfondie de votre véhicule. Cela vous permettra d’identifier d’éventuels problèmes cachés qui pourraient causer une annulation de la vente.

Pour bien fixer votre prix, il est important de connaître la cote argus de votre voiture. Pour en savoir plus, nous vous proposons notre guide pratique : Cote argus : Tout comprendre pour mieux vendre votre auto

Protégez vos données personnelles

Si vous envisagez de vendre votre voiture en ligne, quelques précautions supplémentaires sont à prendre. Lors de la publication de votre annonce en ligne, soyez vigilant à ne divulguer aucune information personnelle ou sensible.

Afin d’éviter le vol de votre auto, ne publiez pas votre adresse directement sur votre annonce. De plus, ne donnez pas votre adresse à n’importe qui. Assurez-vous que l’acheteur potentiel soit réellement intéressé par votre véhicule pour venir le voir.

Lors de la prise des photos de votre auto, pensez à cacher ou flouter la plaque d'immatriculation. Certaines personnes malveillantes pourraient utiliser les numéros de votre plaque d'immatriculation afin d'en reproduire une fausse. C'est ce qu'on appelle une usurpation de plaque d'immatriculation. De cette manière, l'auteur de l'usurpation peut éviter les amendes en son nom et faire croire que la contravention a été commise pas vous. C'est alors vous qui recevrez les amendes et autres sanctions liées aux infractions routières.

Soyez également vigilant à ne divulguer aucune information concernant vos coordonnées bancaires. Si vous devez communiquer votre RIB par exemple, faites-le uniquement si vous êtes sûr de l’acheteur.

Pour communiquer avec les acheteurs potentiels, privilégiez les messageries sécurisées souvent disponibles sur les différents sites.

Enfin, juste avant la remise du véhicule au nouvel acquéreur de votre ancienne voiture, pensez à supprimer toutes les données personnelles éventuellement présentes sur votre véhicule. Par exemple, supprimez votre historique de navigation ou encore vos contacts téléphoniques.

Sécurisez les rendez-vous et les essais

Après avoir été contacté par un potentiel acheteur particulier, celui-ci voudra certainement essayer votre voiture. Afin de limiter au maximum les risques, voici nos conseils :

  • Évitez d'organiser une visite du véhicule à votre domicile. Soyez prudent et organisez une rencontre dans un lieu public assez fréquenté et bien éclairé. Pensez à un parking de supermarché par exemple.
  • Lorsque l’acheteur vous demandera d’essayer le véhicule, ne le laissez pas partir seul. Montez avec lui côté passager ou bien faites l’essai routier vous-même avec l’acheteur en passager. Cela vous permettra d’éviter tout vol de véhicule. 
  • Si vous le pouvez, ne vous rendez pas seul à ce rendez-vous. Faites-vous accompagner par un proche ou un ami.
  • Dernier conseil très important. Si vous ne vous sentez pas à l’aise pendant la vente, si vous avez le sentiment d’être intimidé ou forcé, annulez la vente. Vous n’aurez pas de mal à trouver d’autres acheteurs. Mieux vaut privilégier votre sécurité.

Vous souhaitez vendre votre voiture mais vous ne savez pas à quel prix ?

Gérez la vente et les formalités administratives

Une fois l’acheteur trouvé, il faut mettre en place quelques formalités administratives pour poursuivre la vente de votre voiture.

Ce n'est pas obligatoire mais nous vous conseillons de rédiger un contrat de vente. Dans celui-ci, précisez que vous vendez le véhicule “en l’état et sans garantie”. Après avoir été rédigé par le vendeur et lu par l’acheteur, il faut que les deux parties signent le contrat. Ce dernier pourrait vous protéger en cas de problème découvert après la vente de la voiture.

Il peut être judicieux de conserver la preuve de cession du véhicule. Vous devez faire votre déclaration de cession de véhicule d’occasion, disponible sur le site ANTS. Vous devez conserver un exemplaire et remettre le second à l’acheteur.

Concernant la carte grise, vous devez la remettre à l’acheteur. Cette carte grise au nom du propriétaire doit être barrée et apposée de la mention “Vendu le…”. Vous devez y ajouter la date (jour/mois/année), l’heure ainsi que votre signature. Pensez à faire une photocopie de la carte grise après avoir effectué ces tâches et à conserver cette copie. Vous aurez aussi à remplir le certificat de cession en ligne et à transmettre un code au futur acheteur.

Seulement après que la vente ait été effectuée, vous pouvez résilier votre contrat d’assurance. Ne le faites pas avant, cela pourrait vous causer des soucis.

Vendre votre voiture à un professionnel peut être une solution sécurisée. En effet, une fois le véhicule vendu, ce sont eux qui sont légalement responsables de celui-ci. Vous ne pourrez donc pas être jugé pour vice caché après l'achat de celui-ci.

À lire aussi : Comment immatriculer un véhicule ?

Choisissez une méthode de paiement sécurisée

L’étape la plus redoutée lors de la vente d'une voiture entre particuliers, est sans doute celle du paiement. Nous vous conseillons d’être particulièrement vigilants à cette étape. En effet, les malfaiteurs sont très ingénieux et innovent sans cesse pour vous soutirer de l’argent.

Nous vous déconseillons d’accepter un paiement en espèces. Les faux billets sont rares mais mieux vaut être prudent. Si vous acceptez un paiement en liquide, il faudra réaliser un écrit afin d’indiquer le prix du véhicule et le montant versé en espèces. Ce document devra être signé des deux parties. Vous pouvez également demander une photocopie de la carte d’identité de l’acheteur pour la joindre à cet écrit.

Si vous choisissez la transaction en espèces, sachez que vous pouvez réaliser cette transaction dans votre agence bancaire. De cette façon, la banque pourra vérifier l’authenticité des billets et même vous imprimer un reçu.

En ce qui concerne le paiement par chèque. Nous vous déconseillons également d’accepter un chèque classique. Il se peut que le client ait signé un chèque bien que celui-ci ne soit pas solvable.

Cependant, les chèques de banque sont plus sûrs. En effet, la banque vérifie les comptes avant d’émettre un chèque de banque. Il y a donc peu de chance qu’il y ait des problèmes de solvabilité. Néanmoins, le risque d’un faux chèque de banque n’est pas à exclure. Si vous avez un doute sur l’authenticité d’un chèque de banque, vous pouvez à tout moment appeler l’agence émettrice afin de vérifier si celui-ci est vrai.

La solution de paiement la plus sécurisée reste donc le virement bancaire. Le virement n’est possible que si les fonds sont disponibles sur le compte. L’acheteur peut demander à sa banque d’effectuer le virement du montant demandé et ensuite de délivrer une preuve du virement. Cette solution permet de rassurer les 2 parties.

À lire aussi : Les arnaques fréquentes sur les sites de petites annonces en ligne.

Conclusion

Lorsque l’on vend sa voiture, il est normal de vouloir éviter tout souci. Vous avez donc le choix entre vendre votre voiture à un professionnel ou à un particulier.

Si vous choisissez de vendre votre véhicule à un particulier, il est important d’être vigilant sur divers aspects. Si vous souhaitez également que la vente se fasse rapidement, découvrez notre guide : Bien vendre votre véhicule occasion.

Parfois, revendre son véhicule à un professionnel comme Autoici peut être l’option la plus sûre et la plus rapide. Les mandataires auto proposent notamment des offres de reprise cash sans obligation d'achat. Nous avons créé pour vous un guide pour tout savoir sur les offres de reprise Cash.


Pour les trajets courts, privilégiez la marche ou le vélo #SeDéplacerMoinsPolluer
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.