Ouvert le Samedi 8 Mai    9h-18h | Pensez à prendre rendez-vous !



voiture electrique

4 mai 2021

La voiture électrique, est-ce l'avenir ?

  •  Nouvelles technologies

Aujourd'hui, la transition vers les voitures électriques permet la distribution sur le marché de véhicules de plus en plus performants. Mais qu'est-ce qu'une voiture électrique ? Comment fonctionne-t-elle et quels sont les avantages qu'elle offre à ses utilisateurs ? Nous vous aidons à mieux cerner cette catégorie de véhicule et à vous aider dans votre futur achat de véhicules électriques.

Qu'est-ce qu'une voiture électrique ?

La voiture électrique est une voiture qui ne fonctionne pas à l'énergie fossile classique, telle que l'essence ou le gasoil, afin de répondre aux considérations environnementales portant sur la nécessité de réduire les émissions de CO2 et de faire baisser de manière conséquente la consommation énergétique des usagers. Elle est dotée de plusieurs moteurs électriques et de batteries d'accumulateurs.

Il existe différentes catégories de voitures électriques. La première est celle qui est dite 100% électrique, ce qui signifie que le moteur ne fonctionne que par l'électricité. La seconde catégorie est celle de l'hybride classique qui associe le moteur électrique et le moteur à explosion classique qui a besoin de carburants classiques pour pouvoir rouler. Les hybrides rechargeables sont quant à elles des voitures dont la batterie se recharge par le biais d'une prise de courant même chez soi. Il n'est donc pas utile de se rendre à une borne de recharge lorsque la batterie est à plat. Si vous envisagez l'achat d'une voiture hybride, nous vous conseillons notre article : Véhicules Hybrides : force et faiblesse.

Comment fonctionne une voiture électrique ?

Une voiture électrique fonctionne donc grâce à l'électricité. Comme il est indispensable de se rendre à la station-service pour les voitures à explosion thermique, il est nécessaire de se rendre à une borne de recharge ou de se raccorder à une prise lorsque la batterie est vide. Cette opération s'effectue à l'aide d'un câble avec un connecteur adapté soit à une petite borne publique, soit à des bornes de recharge rapide plus puissantes.

Les connecteurs véhiculent un courant alternatif qui se dirige vers le convertisseur. C'est lui qui se charge de transformer le courant alternatif en courant continu, la seule forme que les batteries puissent stocker. Lorsque ces dernières ont pu stocker assez d'énergie, elles la redirigent vers les moteurs électriques.

Les moteurs fonctionnent grâce à l'activation d'un champ magnétique par le stator. Celui-ci provoque le rotor qui entraîne le mouvement des roues.

Quels sont les avantages de la voiture électrique ?

Les voitures électriques, telles que la Renault Zoé, offrent de nombreux avantages. Avec ses 108 ch, celle-ci a par exemple une autonomie de 395km. La distance parcourue dépend du modèle et de sa puissance (les petites voitures urbaines ont une autonomie de 100km, tandis que les véhicules les plus haut de gamme vont jusqu'à 500km). Elles sont plus écologiques et moins polluantes que les voitures classiques. Leurs tuyaux d'échappement n'émettent pas de CO2. Pour les consommateurs qui n'ont pas beaucoup de temps pour l'entretien de leur véhicule, les voitures électriques sont idéales, car elles n'en nécessitent pas beaucoup.

Une voiture électrique est moins coûteuse à plusieurs niveaux. Le coût de l'électricité consommée pour une distance de 100 km est d'environ 2 euros, contre une dizaine d'euros pour une voiture à essence et un peu moins de neuf euros pour une diesel. Elle est donc la championne du coût au kilomètre ! Toujours en matière de coût, le coût d'achat des pièces de rechange est également moins élevé et les frais d'entretien moins importants aussi.

La fiabilité des voitures électriques est aussi un paramètre à prendre en considération. Elles peuvent parcourir des milliers de kilomètres sans rencontrer de problèmes et au niveau acoustique elles sont incomparables puisqu'elles sont très silencieuses. Enfin, ces modèles sont dotés d'un boîtier automatique, ce qui facilite grandement leur conduite.

Comment recharger une voiture électrique ?

Le plus simple est de disposer d’une prise standard à son domicile (le câble de recharge est soit fourni soit en option) : c’est assez simple si vous habitez une maison individuelle mais si vous résidez dans un immeuble, vous n’aurez peut-être pas les autorisations. Les constructeurs préconisent d’installer une wallbox pour des raisons de sécurité mais aussi parce que la recharge est plus rapide. Entre l’achat et l’installation par un électricien, la facture peut vite grimper. Sachez néanmoins que l’installation d’un tel équipement est subventionnée par l’état avec des mesures de crédits d’impôts (30%). Vous pouvez aussi recharger sur des bornes publiques. On en trouve désormais en ville, dans les parkings publics mais vous approvisionner dans ces réseaux peut nécessiter de disposer de cartes d'accès spécifiques. Le parc de borne de recharge compte environ 30 000 bornes. Il n'est pas encore fortement développé, il va bien évidemment devoir s'étoffer rapidement. En France, la vente de modèle électrique évolue désormais plus que les achats de thermiques et les besoins vont donc grandir. Il existe des applications pour vous aider à trouver des bornes de recharges facilement accessibles et proche de votre emplacement.

Ils existent différents modes de recharge :

La charge lente : Elle se fait via une prise classique de Type E sur une prise domestique. Le câble est dans la majorité des cas inclus dans le véhicule et permet de récupérer une autonomie de 15 kms environ en 1 heure.

Le charge accélérée : Elle se fait via une prise de Type 2. C'est une prise classique largement utilisée sur les bornes. Le câble n'est pas forcément inclus dans le véhicule mais peut être acheté en option. En une heure, vous rechargez pour une autonomie de plus ou moins 50 kms.

La charge rapide : Elle se fait via une prise Combo ou Chademo (selon les marques ). Ce type de charge permet une autonomie d'environ 300 kms.

Quelles aides pour l'achat d'une voiture électrique ?

Autrefois octroyé pour l'achat d'une voiture neuve thermique à faible émission de C02, le bonus écologique s'est transformé il y a quelques années en prime à l'achat d'un véhicule zéro émission. Les véhicules électriques en sont donc en toute logique les principaux bénéficiaires. Vous envisagez d'acquérir ce type de modèle plutôt qu'une automobile thermique ? Sachez que vous pouvez réduire le prix du véhicule avec ce bonus.

Pour être éligible, la voiture achetée devra remplir quelques conditions : Être neuf et immatriculé en France et avoir un Taux d'émission de C02 inférieur ou égal à 50 gr/km Le dossier doit être déposé dans les 6 mois suivants l'achat. Pour en bénéficier, l'acheteur doit être majeur et être domicilié en France. Attention, si vous bénéficiez de cette prime, vous ne pourrez revendre le véhicule dans les 6 mois suivant son achat et avant d'avoir 6000 kms au moins au compteur. Le montant accordé va ensuite dépendre du prix d'achat. Si le véhicule coute moins de 45000 € (incluant si besoin le cout d'achat ou de location de la batterie) et qu'il émet moins de 20 gr/km, vous pouvez bénéficier d'un bonus dont le montant est fixé à 27% du prix TTC du véhicule. Celui est plafonné à 7000 € pour un particulier et 5000 € pour une entreprise. Pour la tranche 45 à 60 000 €, le montant est fixé à 3000 €. Si le montant de votre facture dépasse les 60 000 €, seuls les véhicules de type utilitaire léger ou fonctionnant à l'hydrogène sont éligibles. Si vous avez choisi un leasing pour véhicule électrique, vous pouvez aussi prétendre à cette aide selon les mêmes critères si la durée de location est au minima de 48 mois. 

Et si vous achetez un véhicule électrique occasion ? Les conditions sont plus restrictives : D'abord, le véhicule doit avoir été immatriculé depuis 2 ans ou plus et ne pas appartenir à un membre de votre foyer fiscal. Le taux de co2 est fixé à 20 gr/km maximum. Le bonus est dans tous les cas de 1000 €. Enfin, les conditions de revente évoluent aussi, puisque vous ne pourrez pas revendre votre véhicule électrique occasion pendant une durée de 2 ans.

Ces dispositions sont valables jusqu'au 30 juin 2021, date de facture ou date du 1er versement pour une location de véhicule. A compter du 1er juillet, les modalités vont être modifiées avec notamment une baisse du plafond.

Si vous avez un ancien véhicule destiné à la casse, vous pouvez cumuler cette aide avec la prime à la conversion mais toujours sous condition.

Quel modèle de voiture électrique acheter ?

Le marché des voitures électriques neuves ou occasions est en plein essor. Depuis 2020, l’offre s’accélère et c’est près de 40 modèles qui sont à ce jour proposés. Le modèle le plus « célèbre » reste bien sur la Tesla mais son tarif peut en décourager plus d’un. Dans la catégorie citadine, on trouve la Renault Zoe, rejointe récemment par la Twingo 3 et la Fiat 500 E, la Seat Mii ou encore la Volkswagen E-up. Pour une utilisation plus urbaine : vous pourrez vous orienter vers la e-208 ou encore l’Opel corsa-e ou le e-C4 de Citroën. Souvent décriés pour leur impact environnemental, les SUV ne sont pas en reste. Désormais le 2008 ou le 3008 ou encore le e-traveller sont disponibles en version électrique mais aussi sur des véhicules plus haut de gamme comme l’Audi E-tron ou le Jagaur E-pace. Les professionnels ont aussi le choix désormais avec des versions électriques de Kangoo ou de Master chez Renault. Mais les choses évoluent vite ! Si Tesla a pris la tête avec son modèle 3, Renault reste leader sur ce segment en France. A noter que les électriques représentent en ce début d'année 2021, 7% des immatriculations.

La voiture électrique moins chère : est ce pour 2021 ?

Il y a deux approches pour les constructeurs : ceux qui vont s'attaquer aux véhicules prémium comme Tesla, BMW et ceux qui vont se focaliser sur les segments plus petits et donc en tout logique moins coûteux comme c'est le cas de Renault-Nissan qui mise à la fois sur la citadine Zoe mais aussi sur la Nissan Leaf. Mais c'est la marque Dacia qui frappe en premier et lance sur le marché, un mini SUV électrique premier prix. Avec un tarif de base à 19990 €, on peut désormais acheter la Dacia Spring en ne déboursant réellement qu'un peu plus de 12000 € si l'on déduit le bonus. Son point fort est bien évidemment son prix très accessible, surtout si vous choisissez une Dacia en LOA, mais ce petit modèle se veut aussi spacieux et autonome. Elle offre donc jusqu'à 305 km d'autonomie et peut se recharger à 80% en 50 minutes : la promesse donc d'une utilisation optimale en milieu urbain. Côté équipement, Il n'est pas question pour le modèle électrique Dacia de faire l'impasse sur les incontournables : Caméra de recul, système de navigation, Comptabilité Android Auto et Carplay.

Le Rétrofit : une alternative à l'achat d'une nouvelle voiture ?

Aujourd'hui, nous n'en sommes qu'au début de cette nouvelle technique. Cette pratique est encore confidentielle et ne concerne que les véhicules anciens. Suite à un arrêté ministériel, il est désormais permis de transformer les voitures anciennes thermique pour les convertir à l'électrique. Le principe est assez simple en théorie puisque cela consiste en la suppression pure du moteur thermique et à son remplacement par un kit moteur électrique et batterie. Pour autant, pas question pour le moment de se lancer seul dans l'aventure. Cette manipulation doit être effectué par un monteur agrée UTAC. Et il existe des restrictions. Pour pouvoir être converti, le véhicule devra être âgé de plus de 5 ans, la puissance finale de l’installation devra être comprise entre 65 et 100% de la puissance thermique initiale et enfin le véhicule ne devra pas peser plus de 20% de plus qu’à son origine.  Si vous êtes dans les critères, il faudra donc vous rapprocher d’un professionnel qui s’occupera de démonter la totalité de votre bloc thermique et installera un ensemble moteur/batterie adapté à votre véhicule. Cette solution séduisante a un coût. En effet, une telle transformation peut débuter à 8 000 € pour une petite batterie de 75 km d’autonomie et peut monter jusqu’à plus de 50 000 €. Mais redonner vie à un ancien véhicule et allier vintage avec écologie peut justifier une telle dépense. Des aides Rétrofit sont aussi possibles. Espérons que cette technique sera développée dans les années à venir pour tous les véhicules.

Inscrivez vous à notre newsletter

*En validant votre demande, vous acceptez le principe de collecte de données et notre politique de confidentialité

Suivez-nous !

  • Mandataire Négociant CEE1475/95
  • SARL au capital de 220800 €
  • RCS Lille B400 553 806 - APE 4511Z FR 16 400 553 806
Vu à la Télé 
TF1
M6 CAPITAL
Approuvé par 
Auto-ICI est mandataire approuvé par Caroom
Elu Meilleurs Distributeurs Automobiles 
Meilleurs distributeurs automobiles 2021
Meilleures enseignes qualité de service 2021
 Copyright 2021