Le leasing social : votre voiture électrique à 100 euros par mois

Publié le 10 janv. 2024

Les habitants des zones à faibles émissions (ZFE) soumises à des restrictions de circulation renforcées (Paris, Lyon, Marseille, Strasbourgs, Rouen) seront sans aucun doute friands de ce dispositif de leasing. Pour pallier l'obstacle financier lié au coût d'achat élevé de ces véhicules, ce programme offre des contrats de location à long terme (LLD) ou avec option d'achat (LOA) pouvant atteindre 5 années, facilitant ainsi leur accessibilité à un plus grand nombre.

Le leasing, qu'est-ce que c'est ?

Le leasing est souvent comparé à une location longue durée. C'est un dispositif financier permettant d'acquérir une voiture en payant des loyers mensuels plutôt qu'en déboursant le montant total du véhicule. Cette formule offre une flexibilité certaine, avec la possibilité, à terme contrat, de choisir entre l'acquisition définitive du véhicule ou sa restitution au loueur.

Le leasing social, en particulier, se présente comme une solution économique et accessible. Il cible les ménages modestes et leur propose des conditions avantageuses et des aides pour l'achat d'une voiture électrique. L'État subventionnera donc ce programme jusqu'à 13 000 euros par véhicule et sous certaines conditions (bonus écologique de 7 000 € compris et plafonné à 16% du prix de vente du véhicule). Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a déclaré que le Gouvernement avait déjà établi un objectif de 10 000 à 20 000 contrats signés d'ici la fin 2024, avec les premières livraisons des véhicules prévues pour le début de l'année.

Les critères d’éligibilité au leasing social

Les critères d'éligibilité pour bénéficier du leasing social des voitures électriques sont spécifiques. Ce dispositif n'est pas accessible à tous les usagers de l’électrique et est conditionné par plusieurs facteurs :

Pour être éligible au leasing social, il faut :

  • Être majeur
  • Résider en France
  • Avoir un revenu fiscal de référence inférieur à 15 400 €, ou 38 500€ pour un couple.
  • Habiter à plus de 15 km de son lieu de travail et utiliser sa voiture personnelle pour s'y rendre est également requis.
  • Enfin, il est nécessaire d'effectuer plus de 8000 km par an en voiture dans le cadre de son activité professionnelle.

A noter que si deux adultes d'un même ménage sont éligibles, ils pourront tous les deux constituer un dossier de demande de leasing social. 

Pour vérifier l'éligibilité, un simulateur est disponible sur le site du gouvernement : Suis-je éligible au leasing social ?

 

critères d'éligibilité

 

Quels modèles sont éligibles au leasing social ?

Les marques de voitures électriques éligibles comprennent des modèles à faible empreinte carbone tels que la Citroën ë-C3, la Fiat 500 e, la Renault Twingo E-Tech ou encore la future Renault 5. Ces modèles doivent répondre aux mêmes critères que pour le nouveau bonus écologique, dont un score environnemental qui exclut les voitures produites en Chine. Leur prix de vente doit être inférieur ou égal à 47000 € avec un poids inférieur ou égal à 2400 Kg. 

Voici quelques modèles éligibles au programme de leasing à moins de 100 €/mois. 

  • Renault Twingo électrique à partir de 40 €/mois
  • Citroën ë-C3 à partir de 54 €/mois
  • Fiat 500 électrique à partir de 89 €/mois
  • Opel Corsa à partir de 94 €/mois

Les constructeurs comme Renault, Stellantis, ou encore Fiat vont proposer des modèles électriques avec des loyers mensuels variant entre 40 et 99 euros par mois. Renault a annoncé que la nouvelle Twingo électrique serait accessible à 40 euros par mois pour les bénéficiaires du leasing social. Le groupe Stellantis qui regroupe plusieurs marques, offrira neuf modèles éligibles au leasing social, dont huit disponibles dès le lancement. Par exemple, la Citroën ë-C3 sera disponible à 54 euros par mois, la Fiat 500 électrique à 89 euros par mois, et l'Opel Corsa Electric à 94 euros par mois. Cependant, Peugeot ne proposera aucun modèle à petit loyer pour le leasing social. Sa nouvelle Peugeot 208 électrique, la e-208 sera disponible à 99 euros par mois. Les voitures électriques seront louées par des réseaux comme Arval, Sofinco ou BNP Paribas Personal Finance.

La Dacia Spring, bien qu'étant un modèle électrique abordable, ne sera pas éligible en raison de sa fabrication en Chine. Le choix du gouvernement est de soutenir une démarche écologique nationale ou européenne. C'est pourquoi ce dispositif de leasing social est exclusivement dédié aux marques de voitures électriques fabriquées en France et en Europe.

 

modèles

Comment fonctionne le leasing social ?

 

Détail du contrat de leasing à moins de 100 €/mois

Il s'agit d'un contrat de location en LOA (avec option d'achat) ou en LLD (sans option d'achat).

  • Avec une durée d'au moins 3 ans renouvelable
  • Un kilométrage de 12000 km/an
  • Sans prestations optionnelles comme l'entretien, l'assurance...
  • Possibilité de résilier sans frais (hors frais de remise en état) en cas de décès, d'invalidité ou de perte d'emploi.

Le contrat de trois ans, renouvelable, nécessitera le retour du véhicule à la fin de la période ou permettra l'achat à sa valeur résiduelle. Comme pour tout contrat de location classique, vous devez restituer la voiture en fin de contrat ou la racheter si vous êtes dans le cadre de la LOA. Pour anticiper les problèmes lors de la remise de votre auto, n'hésitez pas à consulter notre guide sur la restitution d'un véhicule en leasing

Attention aux coûts annexe du leasing social 

Un expert souligne que cette promesse à bas coût ne reflète pas pour autant la réalité. Le coût total, incluant assurance, entretien et éventuellement les coûts de réparation du véhicule, pourrait atteindre plutôt 180 à 200 euros par mois. C'est donc plus cher que l'estimation initiale de 100 euros par mois.

A lire aussi : leasing : comment calculer le coût réel d'une location ?

Ce nouveau dispositif de location de véhicule électrique est officiellement lancé au 1er Janvier 2024. Il est nécessaire de s'inscrire pour être informé du lancement des réservations. 

Leasing social : est-ce avantageux ?

Le leasing social représente une opportunité pour les ménages modestes de bénéficier d'une voiture électrique sans supporter le coût élevé de l'acquisition. Avec des loyers mensuels réduits et la possibilité de déduction fiscale, ce dispositif offre un accès à des véhicules neufs, souvent dotés d'une technologie moins polluante et plus économique en termes de consommation d'énergie. Les conditions pour en bénéficier incluent généralement un plafond de ressources, garantissant que l'aide atteint ceux qui en ont le plus besoin. Certaines offres de leasing social permettent une option d'achat à la fin du contrat, donnant ainsi aux locataires la possibilité de devenir propriétaires du véhicule. Cependant, il convient de faire attention aux termes du contrat, notamment en ce qui concerne la durée, le kilométrage et les frais supplémentaires éventuels. En choisissant judicieusement parmi les modèles proposés, comme la Renault Twingo E-Tech ou la Citroën C3 Electric, les utilisateurs peuvent tirer le meilleur parti de cette mesure sociale ambitieuse mise en œuvre pour favoriser la transition écologique et améliorer le pouvoir d'achat des Français.


Pensez à covoiturer #SeDéplacerMoinsPolluer
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.