Il y a 4 mois Actu Auto-ici185Maxime

WLTP : la véritable date de mise en place annoncée

WLTP Quésako ?

Le WLTP correspond à une nouvelle norme de mesure des émissions polluantes et consommations afin que ces dernières soient plus réalistes. De fait, elles sont plus élevées. Afin de contrebalancer avec cette hausse des émissions, le barème du malus avait été revu à la baisse par le Gouvernement, pour l’année 2019.

norme WLTP anti pollution

La norme WLTP se veut donner les valeurs réelles d’émissions et de consommation, de façon individuelle. C’est-à-dire que selon la finition, ou encore les équipements pris en option, la valeur de rejet de C02 sera individualisée. Les systèmes informatiques ne sont pas encore prêts pour ce changement. Ce qui explique en partie le report du démarrage de la prise en compte du WLTP au 1er janvier 2020.

Ce que nous apprend le décret du 27 janvier 2019

Bonne nouvelle pour le marché automobile. Conducteurs, distributeurs et constructeurs peuvent souffler, enfin momentanément. La prise en compte de la norme WLTP a été officiellement repoussé au 1er janvier 2020 conjointement à la mise en place du certificat de conformité électronique.

Jusqu’à cette date du 1er janvier 2020, les acteurs du marché devront se référer à la valeur basse NEDC corrélé. Pas de gros changement de ce côté. Sur les certificats d’immatriculation, en position V7, ce seront bien les valeurs les plus basses NEDC corrélé, dites « VL » qui seront indiquées. La valeur « VH » (valeur du véhicule le plus consommateur d’énergie), sera indiquée uniquement dans les cas où elle est la seule applicable.

Le plus gros changement réside dans l’affichage que les distributeurs automobiles devront mettre en place. En effet, le législateur souhaite plus de transparence vis-à-vis du consommateur. Tous les supports promotionnels et l’affichage de manière générale devra indiquer les valeurs d’émissions et de consommation du cycle WLTP et du NEDC corrélé. Soit un double affichage qui devra mentionner clairement que les valeurs WLTP sont les plus proches de la réalité.

Voici la mention à afficher et conseillée par le décret : « les conditions d’essai étant plus réalistes, la consommation de carburant et les émissions de CO2 mesurées selon la procédure WLTP sont, dans de nombreux cas, plus élevées que celles mesurées selon la procédure NEDC. »

Pour les véhicules de fin de série (ceux produits avant le passage du WLTP), l’affichage se devra de mettre en avant les consommations et rejets version NEDC. Une mention particulière devra être faite précisant que les valeurs affichées ne sont pas comparables aux nouvelles valeurs calculées selon le cycle WLTP.

A quoi faut-il s’attendre pour 2020 ?

A barème équivalent, il faut s’attendre à un effet plombant sur le marché de l’automobile neuf. Il ne reste plus qu’à attendre et voir si le Gouvernement planchera sur un nouveau barème revu à la baisse afin d’éviter un effet coup de massue sur les ventes. To be continued.

Maxime