tout savoir sur le contrôle technique

24 novembre 2021

Tout savoir sur le contrôle technique d'un véhicule : points de vérification et réglementation

  •  Trucs et Astuces

Quel est le rôle d’un contrôle technique ?

Le contrôle technique participe à l'amélioration de l'état du parc automobile. Il permet d'identifier les véhicules défaillants qui, une fois mis en circulation, pourraient constituer un danger pour la sécurité routière. Depuis sa mise en place, on constate, en effet, une baisse considérable des incidents techniques et mécaniques, et les piétons, les conducteurs et leurs passagers sont plus en sécurité.

Parmi les 133 points de contrôle qui le constitue, le contrôle technique comporte un test antipollution. Ce dernier permet d'identifier les voitures dont le moteur pollue anormalement et de les sortir de la circulation. Le contrôle technique contribue donc à la préservation de la santé des citoyens et de celle de l'environnement.

Quels véhicules sont concernés par le contrôle technique ?

Tous les véhicules motorisés qui possèdent au moins 4 roues et dont le PTAC (Poids Total avec Charge) est en dessous de 3,5 tonnes sont concernés par le contrôle technique. Qu'elles aient un moteur à essence ou à diesel, qu'elles roulent au GPL ou qu'elles soient électriques ou hybrides, ces véhicules doivent faire l'objet d'une visite périodique du contrôle technique. Le contrôle technique doit donc être réalisé pour :

  • les véhicules particuliers (monospace, citadine, berline, 4X4, crossover),
  • les véhicules utilitaires légers avec mention CTTE,
  • les voitures spécifiques (véhicules de dépannage, d'auto-école, de tourisme, taxis, véhicules sanitaires ou légers servant au transport public des personnes, véhicules de collection mis en circulation après 1960).

Quand faire un contrôle technique ?

Vous devez effectuer le premier contrôle technique de votre voiture dans les 6 mois qui précèdent le 4e anniversaire de sa première mise en circulation. La date de la mise en circulation de l'automobile figure sur votre carte grise. Vous pouvez donc vous référer à celle-ci pour connaître la date précise à laquelle vous devez réaliser cette première visite.

À titre d'exemple, un véhicule mis en circulation le 1er octobre 2018 doit passer le premier contrôle technique entre le 1er avril 2022 et le 30 septembre 2022. Après ce rendez-vous, vous devrez vous rendre tous les 2 ans dans un centre agréé pour effectuer la visite périodique de votre auto. Si vous disposez par contre d'une voiture de collection de plus de 30 ans et enregistrée à la préfecture, le contrôle technique se fera tous les 5 ans. Notez qu'aucune convocation ou alerte ne sera envoyée pour vous rappeler la date à laquelle vous devez effectuer votre contrôle technique. Vous devez donc garder en mémoire la date de la prochaine visite.

Comment se passe un contrôle technique ?

Lors de la visite périodique, la voiture est soumise à 133 points de contrôles réunis en 10 principales fonctions que sont :

  • l'identification du véhicule,
  • les équipements de freinage,
  • la direction,
  • la visibilité,
  • la liaison au sol,
  • l'éclairage, la signalisation et les éléments électriques,
  • la structure,
  • les autres matériels,
  • les organes mécaniques,
  • les nuisances (sons et pollution).

L'examen n'implique aucun démontage de pièces ou d'équipements et une fois achevé, le contrôleur automobile établit un procès-verbal qui vous est délivré en deux exemplaires. Ce PV contient toutes les informations recueillies et les constats faits par le professionnel. Si des défauts graves touchant des points critiques du véhicule sont constatés par ce dernier, il peut vous demander une contre-visite.

Celle-ci devra être réalisée dans un délai obligatoire de 2 mois et portera uniquement sur les points défectueux. À la fin des vérifications, le contrôleur colle un timbre sur votre carte grise et vous délivre une vignette qu'il appose sur votre pare-brise. Ces deux éléments indiquent la validité du contrôle technique effectué.

Combien coûte un contrôle technique ?

Le tarif du contrôle technique a connu une majoration de 15% depuis la mise à jour du règlement. Le montant à payer varie, cependant, d'un centre à un autre puisqu'il est librement fixé. En 2021, le prix moyen du contrôle technique est évalué à 77 euros en France. On note des écarts de prix allant de 45 euros à 110 euros. Tout dépend du centre de contrôle choisi.

Combien de temps dure un contrôle technique ?

La durée du contrôle technique varie en fonction du centre de contrôle choisi et du type de véhicule qui sera examiné. En moyenne, elle est de 45 minutes. Elle peut cependant être réduite à 30 minutes ou elle peut aller jusqu'à 60 minutes. Si, par exemple, vous possédez une automobile spécifique, le temps de l'examen sera supérieur à la moyenne, puisque des points supplémentaires seront contrôlés.

Où faire un contrôle technique ?

Le contrôle technique doit obligatoirement se faire dans un centre agréé par l'État. Celui-ci doit avoir un numéro d'agrément délivré par la préfecture et doit disposer à son entrée d'un panneau qui informe qu'il s'agit bel et bien d'un centre homologué. Aujourd'hui, on note l'existence de plus de 6 500 centres reconnus sur le territoire Français.

Le contrôle technique concerne tous les véhicules à moteur de moins de 3,5 tonnes. L'examen doit être réalisé par des professionnels agréés par l'État 6 mois avant le 4e anniversaire de la mise en circulation de l'auto et ensuite de façon bisannuelle. Le défaut de contrôle technique peut entraîner de lourdes sanctions allant d'une amende à une immobilisation du véhicule.

Questions fréquentes autour du contrôle technique

Peut-on vendre une voiture sans contrôle technique ?

La vente d'une voiture d'occasion sans contrôle technique est possible dans les cas suivants :

  • le véhicule concerné par la vente a moins de 4 ans,
  • la voiture est vendue à un professionnel de l'automobile (garage ou concessionnaire),
  • l'auto n'est pas soumise à une obligation de contrôle technique (véhicule sans permis, véhicule de collection mise en circulation avant 1960, voiture à deux ou trois roues, voiture diplomatique, etc.).

En ce qui concerne la vente entre particuliers, la preuve d'un contrôle technique de moins de 6 mois ou de 2 mois en cas de contre-visite doit être impérativement fournie à l'acquéreur.

Si vous souhaitez vendre votre voiture sans être obligé de faire un contrôle technique, n'hésitez pas à nous contacter ou à faire une estimation de prix de votre voiture sur notre site internet. L'estimation est gratuite, rapide et sans engagement.

Puis-je donner ma voiture sans contrôle technique ?

Le contrôle technique est également nécessaire en cas de cession d'un véhicule à titre gratuit. Vous avez, par conséquent, l'obligation de fournir au bénéficiaire du don, la preuve de la validité du contrôle technique. Le seul cas où il est possible de céder gratuitement un véhicule sans que le contrôle technique soit à jour, c'est lorsque l'auto est donnée à un professionnel de l'automobile.

Peut-on faire une carte grise sans contrôle technique ?

La carte grise est obligatoire pour tous les véhicules motorisés qui circulent sur le territoire français. Pour obtenir le certificat d'immatriculation d'une voiture de plus de 4 ans, vous devrez présenter le procès-verbal d'un contrôle technique de moins de 6 mois. Après la vente ou le don d'un véhicule de plus de 4 ans, l'acquéreur ou le bénéficiaire du don aura nécessairement besoin du justificatif de contrôle technique. Sans quoi, il ne lui sera pas possible de faire établir un nouveau certificat d'immatriculation. Le vendeur ou le donateur ne sera dispensé de fournir la preuve du contrôle technique que si le véhicule a moins de 4 ans.

Quelle sanction pour défaut de contrôle technique ?

Circuler sur le sol français sans un contrôle technique en cours de validité peut donner lieu à de lourdes pénalités. Il s'agit, en réalité, d'une infraction au Code de la route. En cas de contrôle routier par les forces de l'ordre, le défaut de contrôle technique peut entraîner le paiement d'une amende forfaitaire de 135 euros (contravention de 4e classe). Quel que soit le motif (négligence, retard ou oubli de la date d'échéance).

L'amende peut être minorée lorsque le paiement est effectué sous 3 jours. Elle est par contre majorée à 375 euros, voire 750 euros en cas de retard de paiement. La voiture peut être également immobilisée par les forces de l'ordre. Ce qui revient à la saisie de votre carte grise. Celle-ci sera restituée au propriétaire du véhicule après la présentation d'un procès-verbal de contrôle technique réalisé dans les 7 jours. Passé ce délai, l'auto sera mise en fourrière. Après un accident, les assureurs peuvent également refuser de prendre en charge la réparation de la voiture, s'ils constatent l'absence d'un contrôle technique en cours de validité.

 Quelles sont les nouvelles normes pollution en 2021 ?

En 2018, le contrôle technique des voitures a connu un renforcement. Celui-ci s'est un peu plus durci en 2019, principalement pour les véhicules à moteur diesel, avec le dispositif Crit'Air. L'objectif était d'empêcher la circulation des voitures les plus polluantes. Les véhicules légers doivent, ainsi, respecter des normes très strictes quant aux rejets de polluants atmosphériques comme le dioxyde d'azote (NOX) et les particules fines. Concernant les émissions de gaz à effet de serre de type dioxyde de carbone (CO2), un seuil maximal est fixé pour les véhicules légers neufs.

L'opacité des fumées rejetées dans l'atmosphère est particulièrement surveillée sur les véhicules diesel. Les voitures homologuées à partir du 1er janvier 2005 et qui répondent aux normes européennes d'émissions Euros 4, Euro 5 et Euro 6 doivent se soumettre au contrôle d'opacité des fumées. Les véhicules à essence, même s'ils ne sont pas concernés par le durcissement du contrôle technique, doivent également respecter certaines normes antipollution. Les émissions de monoxyde de carbone sont ainsi limitées à :

  • 4,5% pour les voitures mises sur le marché entre 1972 et 1986,
  • 3,5% pour les véhicules de 1986 à 1993,
  • 0,5% (émissions au ralenti) et 0,3 % (à 2500 tours par minute) pour les autos sans équipement de dépollution de 1996 à juillet 2002,
  • 0,3 au ralenti et 0,2% à 2500 tours par minute pour les voitures qui datent d'après 2002.

Quels sont les derniers changements pour le contrôle technique ?

Pour ce qui est des derniers changements, il est important pour les propriétaires d'automobiles de savoir que l'examen des véhicules est désormais beaucoup plus rigoureux et plus sévère de nos jours. 133 points sont contrôlés au lieu de 123 autrefois et le nombre de défaillances à constater est passé à 600 contre 450 il y a encore quelques années. 450 défauts impliquent, aujourd'hui, une contre-visite contre 200 en 2018. Il faut également noter que le prix et le temps de réalisation du contrôle ont augmenté et la contre-visite est devenue payante.

Inscrivez vous à notre newsletter

*En validant votre demande, vous acceptez le principe de collecte de données et notre politique de confidentialité

Suivez-nous !

  • Mandataire Négociant CEE1475/95
  • SARL au capital de 220800 €
  • RCS Lille B400 553 806 - APE 4511Z FR 16 400 553 806
Vu à la Télé 
Approuvé par 
Elu Meilleurs Distributeurs Automobiles 
 Copyright 2021