Il y a 3 annees Actualités Renault1,008Antoine

Renault Alaskan : De concept à réalité

Présenté il y a moins d’un an, le 3 septembre 2015contenu_3386, en temps que concept car. Le Premier pick-up badgé Renault a officiellement été présenté le 30 Juin dernier et devrait faire parler de lui dans le monde de l’automobile. Malheureusement, il faudra attendre quelques temps avant de le voir débarquer en France. Il sortira d’abord sur d’autres marchés émergeant, comme l’Amérique latine ou la Russie, avant de faire son apparition sur l’hexagone.

Pas encore de date de sortie

La présentation du Alaskan est récente et Renault n’a donné que très peu d’information sur les dates précises de sortie du véhicule. Mais on sait d’ores et déjà que la production commencera à Cordoba pour être commercialisé courant 2016 en Colombie puis dans toute l’Amérique Latine. Pour la France et l’Europe, Il sera fabriqué à Barcelone mais sa sortie n’est pas prévue avant 2017. Le Pick-up a des ambitions mondiales. Il sortira quasiment partout dans le monde où Renault est implanté sauf en Amérique du nord.

Un marché en plein boom

Le marché des pick-up tends à se réveiller. Car même si les pick-up ne représentent que 23% de véhicules utilitaires en région EMEA (Europe, Middle East et Afrique), Cette proportion peut-être bien plus importante sur d’autres marchés comme le moyen-orient où les pick-up sont majoritaires avec plus de 58% de présence. Au total, Les pick-up représente 36% du marché mondial des véhicules utilitaires et les pick-up 1 tonnes, dont fera parti le Renault Alaskan, 17%. Le marché européen des pick-up représente 115 000 unités par an. C’est peu, mais les constructeurs s’y retrouve grâce à des marges importantes.

Puissance et force !

La face avant du Renault Alaskan est imposante, très verticale. Sa large calandre, abondamment chromée, rappelle immédiatement les nouveaux codes de la marque au losange. Elle relie des phares avant en forme de C tournée vers l’intérieur. C’est une signature lumineuse présente sur tout les nouveaux modèles de Renault comme la talisman ou la nouvelle Mégane 4. Le capot, également de taille impressionnante, est sculpté et les passages de roues sont très marqués.

3

A l’arrière, il ressemblera de très près au Nissan Navara, son cousin japonnais. Seul trois choses diffèrent vraiment, la sortie d’échappement chromée qui ressort très clairement du reste de la voiture, deux feux et un ouvrant de bennes spécifiques.

2

En somme, Renault a tout simplement voulu reprendre les codes du segment des pick-up avec un véhicule très masculin, robuste, et un regard agressif.

Pour les pros, mais pas que ..

A l’intérieur, pas de Renault R-link 1pour l’instant. Mais il sera quand même connecté avec un écran 7 pouces très classique. Il possédera également un système de navigation et une vision à 360°. Le pick-up aura un petit afficheur 3D dans le bloc compteur pour afficher toutes les données du véhicules. L’autoradio possédera toutes les caractéristiques d’un autoradio classique avec bluetooth, reconnaissance vocale et commandes aux volants. L’acheteur devrait pouvoir choisir entre 4 ou 6 haut-parleurs. Il pourra également être équipé de sièges chauffants. Notez bien que selon les régions, ces équipements pourront passer de série à option, et inversement.

Le premier pick-up de Renault est donc bien adapté aux professionnels mais on sent clairement que Renault a voulu répondre à trois besoins sensiblement différents : les professionnels, les loisirs et les besoins de la vie de tous les jours.

Ce que l’on sait sur sa fiche technique.

Tout d’abord, le Renault Alaskan sera disponible en 2 motorisations. Il sera uniquement diesel avec des motorisations DCi quatre cylindres biturbo 2.3 litres, 160 ou 190 cheveux. Il est disponible en boîte manuelle 6 vitesses ou en boîte automatique 7 rapports.

Le Renault Alaskan sera un pick-up 1 tonne, ce qui signifie qu’il pourra contenir 1 tonne de matériels dans son immense benne arrière. Mais il faut tout de même noter qu’il pourra tracter jusqu’à 2,5 tonnes.

6

Intéressé par l’achat d’un Renault Alaskan par mandataire, abonnez-vous à notre newsletter et vous serez informés dès que le véhicules sera disponibles chez auto-ici.

 

Antoine