ProPILOT : Le système de conduite autonome de Nissan

Le futur n’est plus si loin. La conduite autonome est l’une des priorités de chaque constructeur actuellement, où chacun cherche a intégrer un dispositif fiable et opérationnel le plus vite possible. Il faut savoir que les voitures sont classées selon leur niveau d’autonomie, du niveau 0 où le conducteur garde la main sur le contrôle du véhicule jusqu’au niveau 5 où tout est automatisé.

Où en sommes-nous avec la conduite autonome ?

Le nouveau Qashqai 2017 intègre la fonctionnalité ProPILOT, qui pourrait être une révolution dans notre manière de conduireLe nouveau X-Trail vient d'être dévoilé avec une nouvelle face avant et de nouvelles technologies.

Le système ProPILOT, dont il est question dans cet article, en est au niveau 3. Ce dernier est déjà acquis chez certains constructeurs comme Tesla avec sa Model X et Model S, mais dont le prix de départ de ces modèles est fixé à 75 000 €.. Nissan entend bien démocratiser ce système de conduite semi-autonome, en l’intégrant sur des véhicules accessibles à tous, comme c’est le cas pour le célèbre Nissan Qashqai restylé 2017 ou encore pour le X-Trail 2017.

Comment fonctionne le système ProPILOT ?

Grâce aux multiples dispositifs et caméras embarquées sur le véhicule, l’ensemble des informations sont traitées en temps réel, et permettent donc d’anticiper certaines situations dangereuses, comme les dépassements et les freinages brusques.

Le Propilot s'enclenche très facilement grâce à une commande située sur le volantAinsi les dispositifs ont la capacité de capter les traits de signalisation au sol et les véhicules se trouvant autour. Ils renvoient l’information directement au véhicule, lui permettant d’adapter son allure et son comportement en fonction de la circulation. L’activation du ProPILOT se fait simplement, grâce à une commande située sur le volant. Mais attention, hors de question de lâcher le volant pour s’adonner à d’autres activités ! Le système vous rappelle aussitôt à l’ordre par un témoin lumineux sur l’écran de bord.

Quel avenir pour le système ProPILOT ?

De multiples dispositifs et caméras sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de cette nouvelle technologieLe ProPILOT est dans sa première phase, en proposant pour le moment plus de sécurité au conducteur sur l’autoroute. La seconde phase du système, prévue pour 2018 prévoie de gérer les changements de voie sur autoroute. Enfin, l’objectif de rendre les véhicules autonomes en ville est fixé à 2020. A terme, ces derniers seront capables de repérer les piétons, les panneaux de signalisation ainsi que les intersections, et ainsi de réagir en toutes circonstances.

Comment obtenir votre Nissan neuve moins cher ? Optez pour un mandataire auto tel qu’Auto-ici, professionnel de la vente automobile depuis 1995 !

Maxime