Capteurs pression pneus

Nouveau capteur de pression des pneus maintenant obligatoire

Publié le 9 oct. 2014

Depuis le  1er novembre 2014, le TMPS (système de surveillance de la pression des pneumatiques ou capteur de pneus) est obligatoire sur toutes les voitures neuves nouvellement immatriculées. Déjà imposé dans de nombreux pays, cet équipement va donc équiper de plus en plus de véhicules.

Quel est l’intérêt du Système de surveillance de la pression des pneumatiques

La pression des pneus est avant tout un élément de sécurité, puisqu’une faible pression dans les pneus modifie le comportement routier du véhicule pouvant amener à des accidents plus ou moins graves. Mais ce système a aussi une vocation économique. En effet, consommation de carburant et pression des pneus sont étroitement liés. Rouler avec des pneus sous gonflés peut entrainer une augmentation de la consommation de carburant pouvant aller jusque 6%.

Comment fonctionne le capteur de pression des pneus ?

Le capteur envoie les informations concernant la pression des pneus directement à l'ordinateur de bord. Elles s'affichent donc de manière claire soit au moyen d'un voyant lumineux, soit sur votre écran de tableau de bord avec le détail pour chaque pneus. Celà va dépendre de votre modèle de voiture.

Deux méthodes de contrôle pour un même résultat ?

Le système de mesure direct

Un capteur présent sur la jante à l’intérieur du pneu mesure la pression et transmet les informations dans l’ordinateur de bord. Monté obligatoirement de série, il a surtout pour avantage de transmettre une information quasi instantané au conducteur.

Le système de mesure indirect

Les capteurs présents dans les véhicules équipés d’ABS ou de du contrôle de trajectoire analysent et comparent le comportement des roues. Une  mesure de de  leur circonférence  du nombre de tours permet de déterminer si le pneu est sous-gonflé mais l’information est transmise plus tardivement que dans le cas de système direct.

Pour savoir si votre véhicule est équipé d’un système direct ou  indirect, il suffit de regarder votre tableau de bord. Si la pression est indiquée pour chacun des 4 pneus, alors votre système est direct. Si un voyant s’allume pour vous alerter, alors votre système de surveillance est indirect.

Que se passe-t-il en cas de changement de pneumatiques ?

Si un changement de pneus n’implique pas le renouvellement du ou des capteurs, l’opération sera toutefois plus « compliquée ». Lors d’une crevaison, certains professionnels estiment  que les capteurs ont de grandes chances d’être hors d’usage, ce qui nécessitera bien évidemment leur remplacement mais aussi un paramétrage complet dans le véhicule.

Contrôle et vérification de la pression des pneus : ce qu'il faut savoir

Pourquoi une bonne pression des pneus est indispensable ?

Après des pneus parfaitement gonflés est indispensable pour leur permettre de jouer leur rôle et d'assurer à votre véhicule une bonne tenue de route. Une pression adéquate a aussi d'autres avantages comme l'amélioration du confort et une diminution de la consommation de carburant. Rouler avec un ou plusieurs pneus sous-gonflés peut aussi entrainer une usure voire même un éclatement. Des pneus surgonflés ne sont pas non plus conseillés car celà risque de pénaliser votre confort routier et augmenter votre distance de freinage. Mais celà peut être aussi dangereux sur des routes mouillées car les pneus avec trop de pression ont beaucoup moins d'adhérence.

Quand et comment contrôler la pression de vos pneus ?

Il est fortement recommandé de procéder à un contrôle mensuel. Pour celà vous pouvez vous rendre dans la station service la plus proche équipée d'un appareil de contrôle ou acheter un controleur de pression.

Quelle pression est recommandée pour vos pneus ?

Avant de débuter l'opération, assurez-vous de connaitre la pression exacte qui est recommandée pour vos pneumatiques. Vous pouvez trouver facilement cette information sur l'étiquette généralement collée dans l'ouverture de la porte conducteur. Dans certains cas, elle peut aussi se situer au niveau de la trappe à essence. A noter que la pression exigée pour les pneus avant et arrière n'est pas toujours identique. Les valeurs indiquées correspondent à la pression standard conseillée pour des pneus à froid avec des trajets mixtes soit un peu de parcours autoroute et un peu de parcours route classique. Si vous avez parcouru une grande distance, il faudra penser à augmenter la pression de 0.3 bars : c'est pour celà qu'il est toujours conseillé de faire ces vérifications avant de prendre la route.

Comment effectuer le contrôle ?

Tout d'abord, il vous faudra enlever la valve qui se situe sur vos pneumatiques et enlever le capuchon plastique. Attention, à bien le mettre de côté pour ne pas le perdre et pouvoir le replacer avec les mesures. Ensuite, vous devez placer l'embout du gonfleur : veillez à bien le positionner pour éviter les fuites d'air. Ensuite, vous pouvez ajuster la pression en utilisant les fonctions gonfler ou dégonfle. Une fois l'opération réalisée, remettez de suite le bouchon avant de procéder aux contrôles suivants. Même si vous avez l'impression qu'un seul de vos pneus pose problème, il est important de tous les contrôler. N'oubliez pas non plus la roue de secours si votre voiture en est équipée. En cas de crevaison, il serait dommage d'avoir un équipement de secours non fonctionnel.

 


Au quotidien, prenez les transports en commun #SeDéplacerMoinsPolluer